cadre   - Nous sommes le Lundi 20 Août 2018 et il est 10:22
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation VAUCLUSE 84 - PACA -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 84
  psycyclette en avignon le 12 juin
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
lettre présidente juillet_août 2018
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

Schizophrénie : un nouveau traitement porteur d’espoir 30/05/2013

In http://www.informationhospitaliere.com/actualite-21847-schizophrenie-traitement-porteur-d-espoir.html  2013-05-28  Des chercheurs américains auraient mis au point un traitement capable de réduire considérablement les symptômes de la schizophrénie chez la souris, voire de les inverser. C’est ce que révèle une étude publiée dans le dernier numéro de la revue Neuron.




SUITE DE L'INFORMATION

Trouble psychique par excellence, la schizophrénie est une maladie chronique plus ou moins grave et handicapante, qui associe un ensemble d'affections psycho-cérébrales. Si l’état général des patients présente certaines caractéristiques communes (hallucinations, dépression ou altérations de la pensée), cette maladie est multi-symptomatique, ce qui en fait sa complexité. Selon les dernières estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 1 % de la population mondiale serait atteinte par cette pathologie.

Afin de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans la survenue de cette maladie, Lin Mei et ses collaborateurs de la Georgia Regents University ont étudié les profils génétiques et biologiques de certains patients schizophrènes. Ils ont ainsi mis en évidence, chez ces derniers, un taux élevé de neuréguline-1, une protéine dont le gène est localisé sur le chromosome 8 et qui est connu pour jouer un rôle dans la longévité de la vie.

Les chercheurs américains ont constaté qu’en diminuant le taux de neuréguline-1 dans le sang de souris « schizophrènes », il était possible de réduire considérablement les troubles du comportement voire de les faire disparaître.

Fort de ces premiers résultats encourageants, l’équipe de Lin Mei travaille dès à présent sur la mise en place d’un traitement capable d’inhiber la production de neuréguline-1… Affaire à suivre…

 

Imprimer cette news



bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation VAUCLUSE 84 - Région PACA
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales