cadre   - Nous sommes le Mardi 17 Septembre 2019 et il est 22:49
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation VAUCLUSE 84 - PACA -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 84
  prochain gif (groupe d'informations des familles) du 17 septembre
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
la lettre de la présidente août 2019
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

PSYCHIATRIE: HOSPITALISATION AU LONG COURS 03/12/20144

Article sélectionné par Jean-Claude

In FRRSM

Fédération Régionale de Recherche nord pas de calais en Sante Mentale

Novembre 2014

Irdes

l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé

L’hospitalisation au long cours en psychiatrie : analyse et déterminants de la variabilité territoriale

Les hospitalisations au long cours en psychiatrie – d’un an ou plus, en continu ou non, et associées à une présence en hospitalisation l’année précédente – ont concerné près de 12 700 patients en 2011 dont plus de la moitié souffre de troubles schizophréniques. Si ce poids est faible dans la file active (0,8 % des patients pris en charge en établissements de santé), il représente en revanche un quart des journées d’hospitalisation et un quart des lits. Or, l’indication thérapeutique ne l’impose pas toujours. Dans un contexte de réduction des capacités d’hospitalisation, de réduction des durées moyenne de séjour et de développement des soins ambulatoires en psychiatrie, le maintien prolongé à l’hôpital interroge.




SUITE DE L'INFORMATION

L’hospitalisation au long cours en psychiatrie : analyse et déterminants de la variabilité territoriale (suite)

Une étude de Magali Coldefy et Clément Nestrigue, chercheurs à l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), examine le profil de ces patients à partir du Recueil d’informations médicalisées en psychiatrie (Rim-P) et de plusieurs bases de données médico-administratives. Leurs travaux permettent déjà de décrire cette population, mal connue, que l’on peut diviser en trois principaux groupes selon leur dépendance et leur pathologie. Les chercheurs notent surtout une forte variabilité du recours à l’hospitalisation au long cours à l’échelle des territoires de santé, fortement influencée par l’offre de soins. « Plus les capacités d’hospitalisation sont importantes sur un territoire, plus le recours aux hospitalisations au long cours est important. Par contre, des ressources médicales plus importantes au sein des établissements réduisent ce recours. De même, l’existence d’une offre médico-sociale sur le territoire tend à réduire ce recours, mais son effet est plus limité, voire contrasté. Enfin, plus que la quantité d’offre médico-sociale, ce sont les coordinations existant entre acteurs sanitaires et médico-sociaux qui agissent pour réduire le recours aux hospitalisations de longue durée », souligne M.Coldefy, qui envisage d’approfondir ces premiers résultats en abordant plus précisément l’impact des caractéristiques socio- économiques des patients sur les hospitalisations au long cours et en examinant plus finement le devenir et le renouvellement de ces patients sur une longue durée.


L’hospitalisation au long cours en psychiatrie : analyse et déterminants de la variabilité territoriale. M. Coldefy, C.Nestrigue. Questions d’économie de la santé, Irdes, n° 202, octobre 2014, à télécharger sur www.irdes.fr ou ICI.

 

Imprimer cette news



bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation VAUCLUSE 84 - Région PACA
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales